La collection Prévert

 

 

 

« Pour moi, vous savez, la poésie écrite,

la poésie parlée, la poésie filmée,

ça a toujours été la même chose. »

 

 

Jacques Prévert dans Opéra, 1951

 

 

 

 

 

En sortant de l’école se propose d’associer poétiquement, dans la liberté artistique la plus exigeante, des poèmes de Prévert à l’univers graphique de jeunes réalisateurs.

 

Quelles sont les images qui naissent des colliers de mots d’un poème ?

Quelle histoire se dessine sous nos yeux ? Aux réalisateurs de laisser aller leur inspiration à l’écoute de Prévert. Il y en aura pour tous les goûts, pour tous les regards et pour tous les enfants (les petits et les grands).

 

Prévert, qui savait comme il est parfois difficile de débuter dans la vie, a passé beaucoup de temps à donner des coups de main à ses jeunes amis talentueux. En sortant de l’école s’inspire de sa personnalité unique. L’idée est simple : donner carte blanche pour se faire une carte de visite !

 

Il s’agit de rendre hommage à l’esprit libertaire et explorateur de Prévert en faisant confiance à 13 jeunes réalisateurs, 13 talents. Ils choisiront chacun un poème de Prévert et l’illustreront, l’interprèteront. Avec leurs envies, leurs images, leurs messages, leur rythme, leur technique et leur trait pour, finalement, partager l’art apparemment simple de Prévert.

 

La diversité des techniques est une des clés de voûte de cette collection : stop motion, anime traditionnelle, sable, peinture, papier découpé, tilt shift, pixilation, 3D, pâte à modeler…

 

De même que la langue française a été le laboratoire de Prévert, la collection ne fermera les portes à aucune des possibilités d’animer les images pourvu que le résultat soit « embellissant ».

 

Poème entier ou extrait de poème, le choix se fera autour de la structure de l’histoire à raconter. On a décidé d’un format de 3 minutes qui correspond à celui d’une chanson, d’un court-métrage, d’une petite histoire.